La circoncision est pratiquée pour diverses raisons, notamment religieuses, culturelles et médicales. Controversé, déroutant et sensible pour certains, c’est un sujet qui défraie les chroniques. Qu’y a-t-il à savoir à propos ?

Qu’est-ce que la circoncision ? 

La circoncision est une intervention chirurgicale qui consiste à retirer le prépuce du pénis. Le prépuce est un repli de peau qui recouvre la tête du pénis. L’intervention est généralement pratiquée sur les nouveau-nés. Mais des enfants plus âgés, voire des adultes, peuvent également y être sujets. Comme indiqué en liminaire, plus d’explications sur la circoncision seront données ici.

Cela peut vous intéresser : Quel basket porter avec un costume noir ?

Les raisons médicales derrière la circoncision

La circoncision est très souvent effectuée pour des raisons médicales, telles que des infections récurrentes du prépuce, une phimosis ou des problèmes de prépuce qui peuvent causer des douleurs ou de l’inconfort. De plus en plus de professionnels la recommandent dans le but de réduire le risque de transmission du VIH et d’autres maladies sexuellement transmissibles.

Comment la circoncision est-elle pratiquée ? 

Pour se faire circoncire, l’idéal est de se rendre dans un hôpital ou dans une clinique afin d’être pris en charge par un médecin ou un chirurgien. L’intervention dure entre 30 minutes et une heure et peut être réalisée selon plusieurs méthodes. Les méthodes les plus courantes sont les suivantes : 

Sujet a lire : Quels sont les outils bureautiques ?

  • La circoncision conventionnelle : Cette méthode consiste à utiliser un scalpel ou un instrument chirurgical pour retirer le prépuce. 
  • Circoncision Gomco : une pince spéciale est employée pour retirer le prépuce. 
  • Circoncision Plastibell : un petit anneau en plastique est placé sur le prépuce et retiré après quelques jours.

Quels sont les risques de la circoncision ? 

Comme toute intervention chirurgicale, la circoncision comporte certains risques. Dans le cas ici présent, les risques sont relativement moindres et la plupart des complications peuvent être facilement traitées. Voici quelques-uns des risques possibles 

  • Saignement : Les saignements sont une complication fréquente de la circoncision, mais ils sont mineurs et peuvent être traités par une pression et des médicaments topiques.
  • Infection : L’infection est une complication rare, mais elle peut se produire si l’hygiène n’est pas correcte après l’intervention. 
  • Douleur : la douleur et l’inconfort sont fréquents après la circoncision, mais ils peuvent être traités avec des analgésiques.

Comment se déroule la convalescence ? 

Le processus de rétablissement après une circoncision varie en fonction de la méthode utilisée et de l’âge du patient. Néanmoins, la plupart des patients peuvent s’attendre à une certaine gêne et à un gonflement pendant quelques jours après l’intervention. Pour éviter toute infection, il est impératif de garder la zone propre et sèche. 

Des médicaments contre la douleur et des poches de glace peuvent être utilisés pour gérer la douleur et le gonflement. La plupart des patients peuvent reprendre leurs activités normales dans un délai d’une semaine à dix jours après l’intervention.

Circoncision et consentement 

Pour certains, la circoncision du nourrisson est une violation de l’autonomie corporelle de l’enfant et elle ne devrait être pratiquée que lorsque l’enfant est suffisamment âgé pour donner son consentement en connaissance de cause.