Pour bien peindre une surface en aluminium, il est essentiel de suivre les étapes appropriées pour obtenir une bonne finition. Parmi ces étapes, il y a celle du dégraissage du métal pour assurer l’adhérence et la durabilité de la peinture. Quelle est alors le processus à suivre pour dégraisser l’aluminium à peindre ? 

Pourquoi dégraisser l’aluminium avant de le peindre ?

Le dégraissage de la surface en aluminium est extrêmement important, car il joue un rôle essentiel dans la qualité et la durabilité du résultat final. En effet, bien que l’aluminium se distingue par de multiples propriétés accessibles en cliquant ici, il lui faut un traitement particulier pour que la peinture y adhère correctement. Dans la pratique, le processus de dégraissage offre certains avantages.  

Dans le meme genre : Les vidéosurveillances : amies ou ennemies de votre vie privée ?

Une adhérence optimale 

Il s’agit de l’une des principales raisons pour laquelle il est conseillé de dégraisser le métal. En fait, l’objectif est d’obtenir une adhérence maximale de la peinture. Or, l’aluminium, surtout quand il est exposé à un environnement extérieur ou industriel, accumule des résidus divers. 

Ce qui forme une barrière entre la surface et la peinture, entraînant un risque accru de décollement prématuré. En revanche, lorsque le dégraissage est fait, la surface est nettoyée et dépourvue de saleté.

Sujet a lire : Quand faut-il faire appel à un plombier ?

Une prévention des défauts de surface 

Lorsque la peinture est appliquée sur une surface graisseuse et sale, elle donne généralement lieu à des défauts de surface indésirables. En d’autres termes, la couche de peinture est compacte et n’est pas du tout lisse. 

Une situation qui est évitée quand le dégraissage est fait. En gros, pour un rendu professionnel, il est fortement conseillé de procéder au préalable à un dégraissement soigneux du métal. 

Une durabilité accrue 

Un dégraissage minutieux du métal contribue également à améliorer la durabilité de la peinture. Dans ce cas précis, les graisses, les huiles et autres contaminants compromettent la résistance de la peinture aux éléments extérieurs tels que l’humidité, les rayons UV et les variations de température. 

En débarrassant la surface de ces éléments nocifs, il y a un renforcement automatique de la résistance de la peinture. Elle conserve alors son aspect uniforme et brillant pendant un long moment.  

Comment dégraisser l’aluminium ? 

Le dégraissage de tout métal suit un certain nombre d’étapes. En l’espèce, la personne qui doit peindre l’aluminium doit : 

  • faire un nettoyage initial : tout d’abord, il faut retirer les saletés et la poussière incrustées dans le métal avec un chiffon doux et propre. Il est aussi possible d’utiliser un aspirateur pour rapidement éliminer les particules plus petites ; 
  • choisir un dégraissant adapté : chaque métal a besoin d’un dégraissant spécifique, c’est pourquoi il vaut mieux prendre ceux spécialement conçus pour l’aluminium. Toutefois, il faudrait suivre correctement les instructions du fabricant concernant la dilution et l’application du produit ;
  • respecter les règles de protection personnelle : Avant d’appliquer le dégraissant, il est obligatoire de porter des gants en caoutchouc et des lunettes de protection pour éviter tout contact avec la peau et les yeux ;
  • appliquer le dégraissant : avec un chiffon propre, il faut frotter doucement la surface pour éliminer effectivement les huiles et graisses encore présentes sur le métal. Du reste, ce nettoyage doit se faire en évitant tout matériau abrasif, car il pourrait endommager le métal. Après cette application, il ne reste plus qu’à rincer abondamment la surface à l’eau claire.